Actualités !


VIE DU SITE

Actualité Culturelle :

Enclos paroissiaux de la vallée de l'Elorn : Dihun Breizh et l'APEVE s'associent

En complément du travail pédagogique mené par l'APEVE, l'association Dihun Breizh a souhaité mettre à disposition des écoliers bilingues un support en breton, le but étant de faire découvrir l'art sacré, l'histoire, - notamment ici l'âge d'or de la Bretagne - les évangiles, etc. à travers cette langue.

Ce premier livret est donc essentiel.
D'autres fascicules concernant les enclos de la vallée de l'Elorn sont en préparation.
Le site est visité par des milliers de personnes chaque année. Il est donc important pour nous de redonner une place à notre langue parmi les trésors de notre architecture.

voir l'article de Ouest France

Un den zo Marvet :
Une oeuvre inédite, originale et innovante enfin traduite en langue bretonne

Il y a quelque temps nous avons fait un pari ! Celui de traduire en breton la BD « Un homme est mort » de Kris et Etienne Davodeau, soit « Un den zo marvet » en breton.
Une BD historique comme il n’en existe pas beaucoup. Une œuvre originale, émouvante et belle à la fois. Une BD qui emmène vers un nouvel horizon graphique et éditorial et qui croit en la nécessité du travail de mémoire. 
La traduction en breton d'Un homme est mort sera réalisée par Bob Simon et éditée par Nadoz-Vor Embannadurioù.  (« Editions de la Boussole » en breton) 

Découverte du gallo dans les écoles durant le festival 

​A l’occasion du Gallo en scène, Bertègn Galèzz et l’association DIHUN Breizh proposent à toutes les écoles primaires et centre de loisirs des Côtes d’Armor une initiation gratuite du gallo auprès des enfants. Intervenant régulièrement dans les écoles, Anne-Marie Pelhate et Marina Noël utilisent des méthodes pédagogiques originales et dynamiques pour faire découvrir aux enfants la langue de leurs parents et grands-parents.Toute école intéressée par ces interventions au cours de l’année scolaire ou par le développement de l’enseignement du gallo (public ou privé) peut prendre contact avec Bertègn Galèzz (Marina Noël, animatrice en gallo)

(Tél 02 99 38 97 65 / bertaeyn.galeizz@wanadoo.fr).

 ​LE DOSSIER DE PRESSE COMPLET

VIE DU SITE

Actualité Scolaire :

DIHUN 44 - Mojennoù La Fontaine gant an I-pad
Les élèves de CE1-CE2-CM1-CM2 de la filière bilingue de l'école Sainte Madeleine à Nantes ont réalisé un projet d'animation avec des tablettes numériques autour des fables de La Fontaine en Breton.​ 

Le CRDP de Nantes nous a prêté 8 tablettes numériques de Septembre à Octobre. Notre projet était de travailler à partir d’une fable de Jean de La Fontaine en breton et de l’animer à partir des applications de la tablette.

Un projet porteur pour les élèves, qui ont à la fois appris a se servir d’une tablette numérique et découvert une fable de La Fontaine. Ils ont surtout travaillé sur le texte en breton pour l’apprendre au mieux et savoir bien le prononcer lors de l’enregistrement.
Benoît Lardière 

Rentrée 2014 : les premiers chiffres
​ 

L’enseignement bilingue enregistre une nouvelle croissance de ses effectifs avec 502 élèves supplémentaires (+3,3%). Diwan connaît la progression la plus forte en pourcentage (+ 4% ; 3854 élèves de la maternelle au lycée), devançant la filière publique (+3,4% ; 6887 scolarisés en tout) et surtout l’enseignement catholique (+2,6% avec un effectif total de 5099 élèves).

Dans le premier degré, 4 nouveaux sites ont été ouverts : 3 dans le public (Plouézec dans les Côtes d’Armor, Coray dans le Finistère, Ploemeur dans le Morbihan), Diwan a ouvert une seconde école à Rennes, l’enseignement catholique conserve une offre inchangée. Dans le secondaire, 2 collèges supplémentaires sont dotés d’une filière bilingue : Vannes pour le public et Lannion pour l’enseignement catholique. En tout, il y a désormais 462 établissements scolaires dotés d’une offre bilingue.

Par ailleurs, pour la première fois une ville, Rennes, passe la barre des 700 élèves bilingues. La ville de Vannes devient pour sa part la première ville à offrir une offre bilingue au collège dans l'ensemble des trois réseaux.

Vous trouverez plus de détails dans ce document.

Éveil au breton pour les 0-5 ans
Atelier  

Séance découverte gratuite le 13 septembre 10h30​​ au Centre Culturel Breton de Lannion
Atelier hebdomadaire le vendredi matin.
Les enfants doivent être accompagnés d'un adulte.

Renseignements : Gwenn Lavenan : 02 56 35 51 20 / 06 99 04 88 40
brezhoneg@tiarvro22.com
Aozet gant : Kreizenn Sevenadurel Lannuon (CCB) 
http://www.ksl-lannuon.org/bzg/

Levrioù
Nevezenti evit ar vugale

​​
​​Vient de paraître aux éditions Sav-Heol : «Ar yar a zozve patatez» de Michel Piquemal, illustré par Laurence Cleyet-Merle, traduit en breton par Mark Kerrain.  
​Cette traduction en breton de «La poule qui pond des patates», est une comédie à la ferme racontée et illustrée avec humour.
Les mots difficiles sont expliqués sur les rabats de la couverture. 
C'est le troisième ouvrage publié en breton dans la collection « Troioù-kaer — Bidoc'hig » après «Kig mamout da goan» et «Tapet gant ar sorserez».  

Languidic - ND des fleurs
Les élèves présentent leur livre écrit en breton

Les élèves de la filière bilingue de l'école Notre-Dame-des-Fleurs, leurs institutrices et Fanch Ar Ruz, l'illustrateur qui les a accompagné tout le long de ce projet, ont présenté leur album regroupant huit histoires de huit pages chacune.

« Huit pages, cela ne parait peut-être pas grand-chose, mais ces huit pages il faut les remplir », expliquait Gwénola Le Coz, institutrice. « Fanch nous a accompagnés à l'écriture du scénario, à la réalisation des dessins, de janvier à avril, à raison d'une fois par mois. Entre-temps, les élèves travaillaient dessus. Il a fallu quatre mois pour monter la maquette. Patrick Dréan c'est lui occupé de la correction de l'orthographe du breton ». Et les enfants de préciser qu'ils ont eu du plaisir « à créer quelque chose ensemble ».

Chaque classe a raconté son histoire, avec ici, Corantin et Lison, de maternelle, accompagnés de leur enseignante Gaëlle et de Fanch. 

Suite de l'article ...

Enseignement catholique.
Un CAP petite enfance en langue bretonne

De gauche à droite : Yann Verney, coordinateur régional enseignement bilingue CAEC de Bretagne, Lena Louarn, vice-présidente du conseil régional de Bretagne, Soaz Maria, du centre de formation Stumdi, Stéphane Gouraud, directeur diocésain du Morbihan et Visant Roué, directeur du Pôle étude et développement de l’Office public de la langue bretonne.

L’enseignement catholique scolarise en Bretagne 5.000 élèves dans sa filière bilingue. Ces effectifs continuent de progresser, avec une croissance de 3 à 4 % par an. Dans la plupart des établissements, l’enseignant bilingue est assisté, en maternelle, d’une ASEM monolingue francophone, notamment dans le Morbihan. Pourtant, lorsque l’ASEM est bretonnante, comme souvent dans le Finistère, la pratique langagière des enfants est meilleure et le projet bilingue s’en trouve renforcé. Par conséquent, afin d’améliorer le niveau de langue des enfants, l’enseignement catholique met en place, dès la rentrée, en partenariat avec l’AREP Bretagne, le centre de formation Stumdi et l’association Mervent, un parcours complet de développement des compétences assuré sur trois sites : Vannes, Douarnenez (29) et Morlaix (29). Cette formation spécifique et qualifiante est à destination de toute personne souhaitant se tourner vers les métiers de la petite enfance en breton : des ASEM ou encore des assistantes maternelles, des éducatrices de jeunes enfants, voire des agents territoriaux. Un CAP petite enfance en classe bilingue présenté hier, dans les bureaux de la DDEC (Direction diocésaine de l’enseignement catholique) par Lena Louarn, vice-présidente du conseil régional de Bretagne, qui s’occupe de la politique linguistique, et par Stéphane Gouraud, directeur diocésain du Morbihan, président de la commission de pilotage des langues régionales du CAEC de Bretagne.

source : http://www.letelegramme.fr/bretagne/enseignement-catholique-un-cap-petite-enfance-en-langue-bretonne-02-07-2014-10239037.php

Un premier imagier pour le gallo !

Le tout premier imagier consacré à la langue gallèse vient de sortir, aux éditions bretonnes  "Le Temps".  Destiné aux petits comme aux grands, il présente pas moins de 650 mots de la vie courante, classés par thème et illustrés. Un outil pédagogique intéressant pour la transmission  et l’apprentissage de la langue gallèse.


Savez-vous ce qu’est le dansouere, le qhézinier, le touzou de pai ? Tous ces mots, et bien d’autres encore, sont présents dans « l’imagier du gallo », paru chez Le Temps Editeur.. Un « imagier » pour découvrir le vocabulaire de la langue gallèse, qui fait partie des « langues d’oil », et est parlé dans toute une partie de la Bretagne, à l’Est d’une ligne allant de Saint-Brieuc à Vannes. « Le gallo est une langue en danger », explique Anne-Marie Pelhate, auteure de l’ouvrage. « Il y a eu une rupture dans la transmission entre les générations depuis une trentaine d’années », précise-t-elle. « Longtemps rejeté des salles de classe, le gallo est aujourd’hui enseigné de la maternelle à l’université, et les élèves peuvent même le passer au brevet et au bac ! », se réjouit Anne-Marie, animatrice en gallo sur la radio associative Plum’Fm, qui donne également des cours dans des écoles, et auprès des adultes. « Mais il existe encore peu d’outils pédagogiques », déplore-t-elle. D’où la création de l’imagier, sous l’impulsion de Dihun, une association de parents d’élèves de l’enseignement catholique qui promeut l’enseignement du breton et du gallo.

Du vocabulaire, et des éléments de culture

L’imagier du gallo regroupe ainsi 650 mots se rapportant à la vie quotidienne, et classés par thèmes (la plage, la cuisine, les métiers, la météo, la ferme, les vêtements, les arbres…). « Les enfants pourront alors découvrir et s’initier à la langue gallèse en compagnie de leurs parents ou grands-parents. », explique Anne-Marie. Les enseignants pourront également l’utiliser en classe. Illustré par Nolwenn Thos, graphiste rennaise, l’imagier et ses 650 mots comprennent également des « élements de culture bretonne », selon l’auteure. « On y retrouve les ustensiles pour confectionner des galettes de blé noir, le parlement de Bretagne, le jeu de palets… ». A noter également, la présence de « Devinailles », petites devinettes de gallo, comptines, jeu et recettes, qui agrémentent ce livre joliment illustré et qui s’inscrit dans la même dynamique que « la panvolette », livret-cd de chants et de contes en gallo précédemment illustrés et réalisé également par Anne-Marie et Nolwenn.


Et si le papier finançait notre association ?

"avec le soutien de la région Bretagne"

"avec le soutien du conseil général du Morbihan"

En bref !

DEVENIR ENSEIGNANT(E) BILINGUE
L’Office Public vient de publier un dépliant faisant la promotion du métier d’enseignant(-e) bilingue en collaboration avec le rectorat. 

La Bretagne compte près de 900 enseignants bilingues et chaque année, la croissance des effectifs scolarisés dans les filières renforce le besoin de former de nouveaux enseignants. 
Dans cette perspective, ce dépliant permettra d’informer les étudiants sur les modalités de préparation au concours de professeur des écoles bilingues ou au CAPES de breton. Pour leur part, les enseignants monolingues qui ont pour projet d’enseigner dans une filière bilingue trouveront dans ce document les informations qui leur permettront de mener leur projet à terme. 
Riche de témoignages d’enseignants, ce dépliant contient également des renseignements sur les aides financières qui peuvent être sollicitées pour devenir enseignant bilingue (Skoazell et Desk) ainsi que les coordonnées des organismes d’apprentissage intensif du breton et des centres universitaires préparant le Master MEEF bilingue ou immersif.

Télécharger le dépliant ...

APPEL A SOUSCRIPTION
LE MEMENTO DU BRETONNANT

Le Memento du Bretonnant – Manuel élémentaire et pratique de langue bretonne usuelle, Tanguy Malmanche.

"Ce Memento n’est autre que le résumé du Cours pratique de langue bretonne professé par moi durant l’année 1904-1905, sous les auspices de la Société "La Bretagne".

Pour plus d'information et pour souscrire : http://nadozvor.wordpress.com/2013/12/29/121/

La nouvelle organisation du temps scolaire à l'école

À la rentrée 2014, tous les élèves bénéficieront des nouveaux horaires à l'école. Cette nouvelle organisation du temps scolaire répond avant tout à des objectifs pédagogiques pour permettre aux enfants de mieux apprendre à l'école : favoriser les apprentissages fondamentaux le matin, au moment où les élèves sont les plus attentifs ; bénéficier de 5 matinées au lieu de 4 pour des temps d'apprentissage plus réguliers. Suivez l'actualité des nouveaux rythmes et retrouvez toute l'information pour préparer la rentrée 2014.

Ya-ouank !
Premier site participatif entièrement gratuit dédié aux jeunes bretonnants

Dossier de presse
: Préparation
de la rentrée 2014 

La croissance de l’enseignement du breton se confirme dans l’académie qui compte désormais 20 300 élèves dont 14 698 en filière bilingue. Son développement demeure fragile dans les trois réseaux en raison notamment des difficultés liées au recrutement d’enseignants.

          


5 kamp vakañsoù en diskar-amzer evit ar re 5-12 vloaz 
5 séjours de vacances en breton à La Toussaint pour les 5-12 ans

Vous abonner ...


Notre site vous intéresse ?
Vous souhaitez être averti dès qu'une nouvelle information y sera diffusée ?
Alors n'hésitez pas, renseignez votre e-mail et cliquez sur : "abonnement".

(A tout moment vous pourrez vous désabonner en utilisant le bouton correspondant)