Actualités !


VIE DU SITE

Actualité Scolaire :

Écoles Sainte-Anne de Plescop et Notre-Dame de Rostrenen
Skolioù Santez Anna Pleskob ha Itron Varia Rostrenn


Jeudi dernier, les élèves de CP-CE1 bilingues de l'école privée Sainte-Anne sont partis pour deux jours à la ferme de Trémargat dans les Côtes-d'Armor. Ils y ont retrouvé leurs correspondants de l'école de Rostrenen pour quelques heures très joyeuses.

Au programme de ce court séjour, la fabrication de beurre, de yaourts, apprendre la traite des vaches et connaître les soins à apporter aux animaux, sans oublier une belle balade en forêt... et le tout en breton !


source : http://www.letelegramme.fr/morbihan/plescop/ecole-sainte-anne-les-eleves-a-la-ferme-16-06-2015-10668814.php



Vous trouverez ici un mini reportage photos suite à ce voyage 

TRÉGUIER - Saint-Yves/Notre-Dame
La Bretagne en fête

Les élèves de 4e à la réalisation d’une fresque d’illustres figures bretonnes….

Mardi, 89 élèves du collège et de Notre-Dame fêtaient la Bretagne. Une volonté des enseignants de relancer le breton. « Nous le proposons de la maternelle au CM2, en classes bilingues », rappelle Annie Cosson, directrice du primaire. « Nous l'offrons en option au collège », ajoute Jean-Charles Brulé, directeur du collège.
Huit ateliers
Pour faire découvrir la langue et la culture bretonnes, huit ateliers, animés par des professeurs ou des intervenants extérieurs, étaient proposés aux enfants. Répartis en groupe, ils ont appris les rudiments de la danse bretonne (avec Sophie Perrot, professeure de breton, et Aurélie Blaise), se sont familiarisés avec les jeux traditionnels tels que palet, boultenn, birinic, patigo (appelé aussi « trou du chat »). Charlotte Poulet, de l'association Dihun, leur a expliqué les règles de ces jeux en bois. D'autres, autour de Guillaume Morin, de l'Office public de la langue bretonne, ont mieux compris l'origine des noms de famille ou de lieux. D'autres encore, ont écouté des contes celtiques avec Christian Jézégou ou Magali Roullier, enseignante bilingue, tandis que dix élèves de 5e, encadrés par Marielle Brignou, professeure d'arts plastiques, ont réalisé sur le mur de la cour, des pochoirs de figures bretonnes connues comme Alan Stivell. Enfin, des panneaux biographiques de Bretons célèbres ont été réalisés au CDI. Cette journée festive, gastronomique et culturelle, s'est conclue par un quiz Breizh et quelques pas de danses agrémentées d'un goûter de crêpes.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/treguier/saint-yves-notre-dame-la-bretagne-en-fete-01-06-2015-10648524.php

Création de l'association Dihun Santez Anna Pleskob

De nombreux parents étaient présents à la réunion de l'association Dihun Santez-Anna, ce dont s'est grandement félicité Pierre-Yves Le Bourhis, directeur de l'établissement qui compte une cinquantaine d'élèves en section bilingue.

L'association Dihun Santez-Anna, récemment créée (Le Télégramme du 22 avril), a pour objectif de promouvoir l'enseignement de la langue bretonne à l'école privée Sainte-Anne, ainsi que la culture bretonne. Elle représente les parents et la filière bilingue de l'école. Lundi soir, les membres du conseil d'administration se sont réunis pour élire leur bureau en présence de nombreux parents et de Yann Verney, chargé de la langue bretonne à la DDEC (Direction diocésaine de l'éducation catholique), et de Yann Le Corre, représentant de Dihun Bretagne. Pierre-Yves Le Bourhis, directeur, souligne que cette association est une réelle opportunité pour promouvoir la filière bilingue de l'école, qui se porte bien. Le bureau est composé de Nathalie Peronno à la présidence, Patrice Triviaux-Frenet comme vice-président, Sandrine David à la trésorerie, avec Virginie Barbosa-Diasomme comme adjointe, Anne-Maud Burban au secrétariat, avec Mikaël Le Mouel comme adjoint.

source : http://www.letelegramme.fr/morbihan/plescop/dihun-santez-anna-nathalie-peronno-presidente-07-05-2015-10620396.php

VIE DU SITE

Actualité Culturelle :

Le label « du Galo, dam yan, dam vèr » inauguré à la Région Bretagne à l'occasion de la semaine des langues

Raphaël Gouablin (collectif Du Galo en Bertègn), Lena Louarn, Kaourintine Hulaud, Pierrick Massiot et les signataires :
Thibault Dubreuil, administrateur de Plum'FM, signataire catégorie asso, Filip Ramel, président du Cercle celtique de Rennes, signataire catégorie asso, Michel Rouvrais, Maire de Trémorel, signataire catégorie collectivités et Gwenaëlle Bouthier, Boètt a Merlin, signataire catégorie entreprise.


Le gallo et son usage dans la vie quotidienne ont enfin une charte et un label : «Du galo, dam yan, dam vèr» (Du gallo, oui bien sûr). Initié par le collectif «Du Galo en Bertègn» et l'association Bertègn Galèzz, ce label sera remis aux associations, commerçants, artisans et autres structures qui mettent en valeur le gallo à travers une signalétique bilingue, une marque, un événement dédié ou un soutien spécifique à la langue d'oïl de Haute-Bretagne. Une charte est également dédiée aux collectivités, les communes de Trémorel (22) et Chavagne (35) font partie des premiers signataires. 


Le CRBC lance sa bibliothèque numérique avec le Barzaz Bro Léon

Le Centre de Recherche Bretonne et Celtique vient de mettre en place un site internet très intéressant, dont nous nous faisons volontiers le relais, étant donné que les premiers documents publiés sont issus des archives de l'un de nos proches collaborateurs, collectage numérique qui fait suite au travail d' Eva Guillorel (Université de Bretagne Occidentale) diffusant et développant les premières approches d'un fonds inédit de près de 1 000 chansons en breton, étude qui est sortie en mars 2013. Ce fonds constitue une pièce majeure au dossier de la genèse de l'ethnologie en Bretagne.                 Suite de l'article ...

VIE DU SITE

Actualité Scolaire :

Qu'apprendront les élèves de 6 à 16 ans à la rentrée 2016 ? Découvrez le socle commun de connaissances de compétences et de culture

Le socle commun de compétences, de connaissances et de culture est publié au bulletin officiel. Il concerne les élèves de six à seize ans et sera mis en œuvre à partir de la rentrée scolaire 2016.  Découvrez les détails et les enjeux des domaines qui constituent ce socle commun.

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture couvre la période de la scolarité obligatoire, c'est-à-dire de six à seize ans. 

Il correspond pour l'essentiel aux enseignements de l'école élémentaire et du collège qui constituent une culture scolaire commune.

L'élève engagé dans la scolarité apprend à réfléchir, à mobiliser des connaissances, à choisir des démarches et des procédures adaptées, pour penser, résoudre un problème, réaliser une tâche complexe ou un projet, en particulier dans une situation nouvelle ou inattendue.

Les enseignants définissent les modalités les plus pertinentes pour parvenir à ces objectifs en suscitant l'intérêt des élèves, et centrent leurs activités ainsi que les pratiques des enfants et des adolescents sur de véritables enjeux intellectuels, riches de sens et de progrès.

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture est constitué de cinq domaines :
  • les langages pour penser et communiquer, présentation par Viviane Bouysse, inspectrice générale
  • les méthodes et outils pour apprendre, explication par Daniel Filâtre, recteur de l'académie de Grenoble
  • la formation de la personne et du citoyen, analyse par Benoît Falaize, professeur à l'ESPE de l'académie de Versailles
  • les systèmes naturels et les systèmes techniques, éclairage par Florence Robine, directrice générale de l'enseignement scolaire
  • les représentations du monde et l'activité humaine, présentation par Michel Lussault, président du conseil supérieur des programmes (CSP)

Sainte-Anne - Plescop 
Une association Dihun prévue

Les parents de la filière bilingue breton-français de l'école privée Sainte-Anne se sont réunis, jeudi, pour échanger sur la création d'une association Dihun. L'objectif de l'association est de promouvoir la filière bilingue et la culture bretonne au sein de l'école.

​Une quinzaine de parents, ainsi que des représentants de l'équipe éducative, étaient présents pour échanger sur cette association, ses tenants et aboutissants. Les participants ont décidé que l'assemblée générale constitutive aura lieu courant mai. Tous les parents intéressés sont invités à venir découvrir la filière bilingue lors des portes ouvertes de l'école le vendredi 10 avril, à partir de 16 h.

Contact Courriel : secretaire-steanne@outlook.fr
ou tél. 02.97.60.72.94.

source : http://www.letelegramme.fr/morbihan/plescop/sainte-anne-une-association-dihun-prevue-30-03-2015-10576795.php

Saint-André - Surzur : ​le pôle bilingue crée son association

L'association Dihun Avel Nevez, Vent nouveau en breton, a été créée lors de son assemblée constitutive à l'école Saint-André mardi 31 mars.

Cette association rassemble les parents, les enseignants et chefs d'établissements des filières bilingues français breton des écoles Sainte-Cécile de Theix, Saint-André de Surzur, Sainte-Bernadette de Muzillac et du collège Notre-Dame-la-Blanche de Theix.
Elle a pour objet de promouvoir et développer l'apprentissage de la langue bretonne et de la culture bretonne dans et hors les établissements scolaires catholiques du pôle bilingue de Muzillac-Surzur-Theix par l'organisation de manifestations et d'événements. De représenter les parents et le projet bilingue, de fédérer les établissements catholiques du secteur ayant une filière bilingue.

suite de l'article sur : http://www.ouest-france.fr/saint-andre-le-pole-bilingue-cree-son-association-3309966

Muzillac 
Enseignement privé. Le breton fédérateur

Des représentants des écoles de Sainte-Bernadette de Muzillac, Sainte-Cécile de Theix, Saint-André de Surzur et du collège Notre-Dame-la-Blanche de Theix se sont retrouvés, ainsi que le représentant de l'association Dihun Breizh.


Mardi 3 mars, parents d'élèves, enseignants, et quelques chefs d'établissements des filières bilingues breton-français (écoles Sainte-Bernadette de Muzillac, Sainte-Cécile de Theix, Saint-André de Surzur et du collège Notre-Dame-la-Blanche de Theix) se sont retrouvés.

Suite de l'article ...

Enseignement : Les futurs profs bilingues du privé sont aidés

A Brest, Lena Louarn, vice-présidente du conseil régional, a rencontré les étudiants de l’Ifsec, le centre qui forme les enseignants bilingues privés catholiques pour la Bretagne

Comme les bretonnants du public ou de Diwan, ils bénéficient d’une aide globale de 6 750 € de la Région.

Pour la sixième année, la Région aide les futurs enseignants bilingues français-breton avec son dispositif Skoazell (épauler). 

Suite de l'article

Rostrenen
Projet de filière bilingue au collège


Le conseil d'administration de Dihun s'est réuni, vendredi soir, autour de son président, Christian Le Guellec.

Vendredi soir, le conseil d'administration de l'association Dihun Bro Fisel, association des parents d'élèves bilingues des écoles catholiques, s'est réuni à l'école Notre-Dame.

Suite de l'article ...

L'IMAGIER DU GALLO

Le 12 décembre dernier, la remise des prix 2014 s'est déroulée dans les locaux de la radio Plum'FM à Sérent(56). 

Le premier prix dans la catégorie artistes et créations (création culturelles, études linguistiques, etc.) a été attribué à l'association Dihun Breizh pour son IMAGIER DU GALLO, édité cette année avec l'aide du Temps éditeur. 
Les prix du Gallo, organisés par l'association Bertegn Galezz, à l'initative et avec le soutien du Conseil Régional de Bretagne, récompensent  chaque année quelques uns des acteurs et des actions de valorisation et de développement du gallo, la langue romane de la Bretagne, pratiquée traditionnellement dans la moitié de la Bretagne à l'est d'une ligne allant de Vannes à St Brieuc. 

Suite de l'article de presse ...

Et si le papier finançait notre association ?

"avec le soutien de la région Bretagne"

"avec le soutien du conseil général du Morbihan"

En bref !

CARHAIX.
Bourse aux vêtements Dihun 2015
3.200 articles déposés

La deuxième édition de la bourse aux vêtements (4-24 ans) organisée par Dihun (nom de la filière bilingue dans les écoles privées) s'est déroulée dimanche 24 mai aux Halles. 3.200 articles étaient en vente.
Cabine d'essayage avec miroir pour femmes, idem pour les hommes, les 22 bénévoles de l'association Dihun n'avaient négligé aucun détail dimanche, lors de la bourse aux vêtements. Dès 10 h, à l'ouverture des portes, les clients d'un marché aux articles de seconde main en bon état étaient déjà nombreux. « Il y a un peu de tout », expliquait Isabelle Frontguen, présidente de Dihun. « Cela va des chaussures à l'état neuf aux sacs à main en passant par toutes sortes de vêtements. Les articles ont été triés. Certains ont été retirés de la vente car ils présentaient un petit défaut », ajoutait-elle. Johanna, jeune Carhaisienne, était accompagnée de ses deux soeurs. « C'est la première fois que je mets les pieds à une telle bourse. Je viens juste voir comment cela se passe. J'ai tout de même un petit coup de coeur pour une veste très légère. Aïe, je crois que je vais l'acheter alors que cela n'était pas prévu », concédait-elle. Noam, six mois, n'a pas eu de coup de coeur. Blotti dans les bras d e Virginie, il est allé de travée en travée. « J'ai déjà un sac plein, souriait sa maman, mais je n'ai pas encore terminé mes achats. J'ai trois enfants à habiller. Je profite des prix bas pour acheter un maximum de vêtements ».
Pour financer des projets de la filière Dihun
Dès 16 h, au moment du rangement des articles qui n'avaient pas trouvé acquéreur, Isabelle, Céline, Béatrice et Sylvie ont égrené quelques chiffres intéressants : 76 exposants, 3.200 articles déposés dont quelque 1.100 vendus, une centaine de visiteurs, des paniers clients allant de 2 à 130 €. « De plus, l'ambiance était conviviale et la journée sympathique », ont-elles ajouté. Les bénéfices engendrés alimenteront les caisses de l'association Dihun. « Pour acheter du matériel pédagogique de la filière bilingue autant à l'école de l'Enfant-Jésus qu'au collège Saint-Trémeur. Pour financer des sorties scolaires telle celle qui a mené des élèves à Ti Menez Are, Centre permanent de tourisme et de découverte de l'environnement à Brasparts.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/finistere/carhaix/bourse-aux-vetements-dihun-3-200-articles-deposes-27-05-2015-10643176.php


CARHAIX
MAMMIGOÙ. LA MAISON OÙ LES BÉBÉS PARLENT BRETON

Les lauréats (ou leurs représentants) des prix de l'avenir de la langue bretonne.

Ouverte à Carhaix le 20 décembre dernier, Mammigoù, une maison d'assistantes maternelles bretonnantes, a obtenu le prix de l'avenir de la langue bretonne dans la catégorie association. Ce prix va lui permettre d'achever les travaux.

Plus d'information sur : http://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/mammigou-la-maison-ou-les-bebes-parlent-breton-05-02-2015-10516946.php

FESTIVAL DES ASSEMBLÉES GALLÈSES
2015
Des rencontres d'immersion uniques dans la culture traditionnelle du pays Gallo.

Il s'agit de stages longs qui se déroulent sur 6 jours (à raison de 4h par jour en moyenne) en petits groupes de 4 à 10. Chaque fin d'après-midi des ateliers thématiques permettent d'apprendre et d'accompagner les danses, de jouer en groupe….​

DEVENIR ENSEIGNANT(E) BILINGUE
L’Office Public vient de publier un dépliant faisant la promotion du métier d’enseignant(-e) bilingue en collaboration avec le rectorat. 

La Bretagne compte près de 900 enseignants bilingues et chaque année, la croissance des effectifs scolarisés dans les filières renforce le besoin de former de nouveaux enseignants. 
Dans cette perspective, ce dépliant permettra d’informer les étudiants sur les modalités de préparation au concours de professeur des écoles bilingues ou au CAPES de breton. Pour leur part, les enseignants monolingues qui ont pour projet d’enseigner dans une filière bilingue trouveront dans ce document les informations qui leur permettront de mener leur projet à terme. 
Riche de témoignages d’enseignants, ce dépliant contient également des renseignements sur les aides financières qui peuvent être sollicitées pour devenir enseignant bilingue (Skoazell et Desk) ainsi que les coordonnées des organismes d’apprentissage intensif du breton et des centres universitaires préparant le Master MEEF bilingue ou immersif.

Télécharger le dépliant ...

La nouvelle organisation du temps scolaire à l'école

À la rentrée 2014, tous les élèves bénéficieront des nouveaux horaires à l'école. Cette nouvelle organisation du temps scolaire répond avant tout à des objectifs pédagogiques pour permettre aux enfants de mieux apprendre à l'école : favoriser les apprentissages fondamentaux le matin, au moment où les élèves sont les plus attentifs ; bénéficier de 5 matinées au lieu de 4 pour des temps d'apprentissage plus réguliers. Suivez l'actualité des nouveaux rythmes et retrouvez toute l'information pour préparer la rentrée 2014.

Vous abonner ...


Notre site vous intéresse ?
Vous souhaitez être averti dès qu'une nouvelle information y sera diffusée ?
Alors n'hésitez pas, renseignez votre e-mail et cliquez sur : "abonnement".

(A tout moment vous pourrez vous désabonner en utilisant le bouton correspondant)